Phoenix B
Nom de la variété en France
Phoenix
Origine
Le Phoenix a été obtenu en Allemagne par l'institut du Geilweilerhof en 1964. Il s'agit d'un hybride interspécifique issu d'un croisement entre le Bacchus et le Villard blanc (12375 Seyve-Villard).
Synonymie
Aucun synonyme n'est officiellement reconnu en France, ni dans les autres pays de l'Union européenne pour cette variété.
Données règlementaires
En France, le Phoenix est officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne" depuis 2015 sur la liste A. Cette variété est également inscrite aux catalogues d'autres pays membres de l'Union européenne : Allemagne, Autriche, Danemark, Pays-Bas et Suède.
Utilisation
Variété d'agrément pour amateurs.
Evolution des surfaces cultivées en France
2018
ha 0
Eléments de description
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui présente une densité faible à moyenne des poils couchés,
- aux jeunes feuilles de couleur verte à plages bronzées, avec une densité nulle à très faible des poils couchés et des poils dressés,
- aux rameaux herbacés de couleur rouge foncé ou violacé,
- aux feuilles adultes petites, orbiculaires ou légèrement réniformes, entières, avec un sinus pétiolaire ouvert en U, des dents moyennes ou longues par rapport à leur base, à côtés rectilignes ou convexes, une pigmentation anthocyanique des nervures faible à moyenne, un limbe involuté, légèrement bullé, et à la face inférieure, une densité nulle à très faible des poils couchés et des poils dressés,
- aux baies qui sont de forme arrondie ou légèrement elliptique et à veines apparentes à maturité.
Profil génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 141 225 247 178 194 246 248 233 239
Allèle 2 149 234 251 186 194 262 254 243 271
Phénologie
Epoque de débourrement : comme le Chasselas.
Epoque de maturité : 1ère époque, comme le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
Le Phoenix est une variété de vigueur moyenne à forte, fertile et à port érigé. Elle résiste assez bien aux froids hivernaux.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Le Phoenix est peu sensible à l’oïdium et très peu sensible au mildiou. Cependant, il doit être greffé et il est aussi un peu sensible à la pourriture grise.
Potentialités technologiques
Les grappes du Phoenix sont petites à moyennes et compactes. Les baies sont de taille moyenne, à saveur simple, avec une pellicule épaisse et une pulpe moyennement juteuse. Les vins produits présentent une bonne acidité et ont des arômes herbacés et de fleur de sureau.
Sélection clonale en France
Il n’y a pas encore de clone agréé de cette variété.
Références bibliographiques
- Fonds documentaire du Centre de Ressources Biologiques de la Vigne de Vassal-Montpellier, INRAE - Montpellier SupAgro, Marseillan, France.
- Beschreibende Sortenliste Reben. Bundessortenamt, 2015, Hanovre, Allemagne.
- Wine Grapes. J. Robinson et al, 2012, Ed. Penguin, Angleterre.
- Farbatlas Rebsorten, 300 Sorten und ihre Weine. H. Ambrosi, 2011, Ed. Ulmer, Allemagne.
- Les cépages résistants aux maladies cryptogamiques. Collectif, 2012, Ed. Groupe ICV, France.