Nemadex Alain Bouquet
Nouveau
Nom de la variété en France (et dénomination usuelle)
Nemadex Alain Bouquet (aucune autre dénomination usuelle n'existe)
Obtenteur / sélectionneur et année d'obtention
INRA, 1987.
Origine génétique
Il s’agit d’une variété issue d’un croisement entre un hybride F1 (VMH 8771) de Vitis vinifera (Cabernet-Sauvignon x Alicante Henri Bouschet) et de Muscadinia rotundifolia (NC 184-4), et le 140 Ruggeri.
Evolution des surfaces en vigne-mère
2015
Rang 20
ha 4
Surface estimée du vignoble français greffé avec ce porte-greffe et principales régions d'utilisation
10 ha.
Eléments de description ampélographique
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui est ouverte avec une faible densité des poils couchés,- aux jeunes feuilles vertes à plages bronzées,
- aux rameaux avec une densité nulle des poils couchés et des poils dressés,
- aux feuilles adultes petites à moyennes, réniformes, entières, avec un sinus pétiolaire en U, ouvert à très ouvert, des dents courtes par rapport à leur largeur à la base, à côtés convexes, un limbe lisse, peu épais, légèrement frisé sur les bords et involuté au niveau des lobes du sinus pétiolaire, une pigmentation anthocyanique des nervures faible, et face inférieure, une densité nulle des poils couchés et une très faible densité des poils dressés,
- aux fleurs hermaphrodites,
- aux baies qui sont très petites, de forme arrondie, dont la couleur de l’épiderme est bleu-noir avec une pulpe légèrement colorée et un goût foxé,
- aux sarments qui sont de couleur brun foncé.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 135 238 231 236 214 258 236 0 249
Allèle 2 149 243 245 238 214 260 238 0 251
Résistance aux parasites du sol
Le degré de tolérance du Nemadex Alain Bouquet au phylloxéra radicicole est très élevé. Il présente également une résistance partielle aux nématodes Xiphinema index qui permet, au vignoble, de retarder l’infection et de ralentir les contaminations par le virus du court noué.
Adaptation au milieu
Le Nemadex Alain Bouquet résiste jusqu’à 15% de calcaire actif et un IPC de 30. Sa résistance à la chlorose ferrique est donc faible à moyenne. Ce porte-greffe est sensible aux conditions temporaires d’excès d’humidité au printemps et sa résistance à la sécheresse est faible.
Interaction avec le greffon et objectifs de production
La vigueur conférée par le Nemadex Alain Bouquet est assez faible et il permet d’obtenir des rendements modérés.
Aptitudes à la multiplication végétative
Le Nemadex Alain Bouquet a un port buissonnant avec des entre-nœuds assez courts. La production de bois est par conséquent très faible (10 à 30 000 m/ha). Ses aptitudes au bouturage et au greffage sont moyennes à bonnes.
Résistance aux parasites de la couronne aérienne
Le Nemadex Alain Bouquet est très peu sensible au phylloxéra gallicole.
Sélection clonale en France
Le seul clone agréé de Nemadex Alain Bouquet porte le numéro 1163.