41 B Millardet et de Grasset
Nom de la variété en France (et dénomination usuelle)
41 B Millardet et de Grasset (41 B MGt)
Obtenteur / sélectionneur et année d'obtention
Alexis Millardet et Charles de Grasset, 1882
Origine génétique
Il s’agit d’une variété issue d’un croisement entre Vitis vinifera cv. Chasselas et Vitis berlandieri.
Evolution des surfaces en vigne-mère
1945 1955 1965 1975 1985 1995 2005 2015
Rang 3 3 2 2 2 4 5 6
ha 152 504 634 745 379 229 196 139
Surface estimée du vignoble français greffé avec ce porte-greffe et principales régions d'utilisation
80 000 ha. Champagne, Bourgogne Franche-Comté, Midi-Pyrénées, Val de Loire, Aquitaine, Charentes, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes.
Eléments de description ampélographique
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui est ouverte, avec une forte densité des poils couchés et une pigmentation anthocyanique en liseré,
- aux jeunes feuilles bronzées,
- aux rameaux herbacés avec un contour très côtelé, une section circulaire ou légèrement elliptique et une densité nulle des poils dressés et couchés,
- aux vrilles assez développées,
- aux feuilles adultes orbiculaires à cunéiformes, entières, avec un limbe globalement involuté mais révoluté sur les bords, un sinus pétiolaire en U ou en lyre peu ouvert parfois limité par la nervure près du point pétiolaire, des dents courtes à côtés rectilignes,
- aux fleurs de sexe femelle,
- aux baies qui sont petites, de forme arrondie, et dont la couleur de l’épiderme est bleu-noir,
- aux sarments de diamètre assez gros, avec des entre-nœuds brun-gris et des nœuds plus foncés.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 133 223 231 254 194 256 254 241 239
Allèle 2 141 225 239 255 194 260 255 267 255
Résistance aux parasites du sol
Le degré de tolérance du 41 B MGt au phylloxéra radicicole est moyen à élevé. Il est par ailleurs sensible aux nématodes Meloidogyne incognita, Meloidogyne arenaria et Meloidogyne hapla et il paraît sensible à l’Agrobacterium vitis.
Adaptation au milieu
Le 41 B MGt se caractérise par son adaptation aux sols calcaires et sa résistance à la chlorose. Il résiste jusqu’à 60% de calcaire total, 40% de calcaire actif et à un IPC de 60. Il absorbe également bien le magnésium dans le sol. Le 41 B MGt est par contre sensible aux conditions temporaires d’excès d’humidité au printemps et sa résistance à la sécheresse est moyenne. Il se montre peu adapté aux sols trop compacts.
Interaction avec le greffon et objectifs de production
La vigueur conférée par le 41 B MGt aux greffons est moyenne à forte. Il présente en général une bonne affinité avec les greffons même si des problèmes d’assemblage ont parfois été signalés avec le Merlot N ou le Pinot noir N qui est toutefois greffé en quantité importante avec ce porte-greffe. Le premier développement des plants est assez lent. Le 41 B MGt favorise la compacité des grappes. Il a également tendance à retarder le cycle végétatif des greffons et, en comparaison avec les autres porte-greffes, les produits obtenus sont toujours moins riches en sucres et légèrement plus acides.
Aptitudes à la multiplication végétative
La longueur et le diamètre des entre-nœuds sont moyens à gros et la production de bois est faible à moyenne (15 000 à 50 000 m/ha) avec parfois une certaine proportion de bois secs. En vigne-mère, le 41 B MGt est à la fois sensible au stress hydrique et aux excès d’humidité du sol. Il peut être par ailleurs sujet à des phénomènes de dépérissement des souches. Les bois du 41 B MGt s’aoûtent facilement. Une fois récoltés, ils doivent être correctement conservés et subir une réhydratation suffisante avant leur utilisation. Leur débouturage est assez facile. L’aptitude au bouturage du 41 B MGt est faible à moyenne avec parfois apparition de nécroses au talon des plants mais il présente une bonne aptitude au greffage. Une attention particulière (durée, hormonage) doit être apportée à la phase de stratification afin d’éviter les gros cals.
Résistance aux parasites de la couronne aérienne
Le 41 B MGt présente un degré de tolérance élevé au phylloxéra gallicole mais il est sensible au mildiou.
Sélection clonale en France
En France, les 16 clones agréés de la variété 41 B MGt portent les numéros : 80, 86, 87, 88, 153, 172, 193, 194, 195, 210, 212, 231, 232, 233, 238 et 1177. Parmi ceux-ci, les clones multipliés sont :
- clone n°80 : 54 ares de vignes-mères productrices de matériel certifié en 2017,
- clone n°153 : 15 ha 50 ares de vignes-mères productrices de matériel certifié en 2017,
- clone n°172 : 60 ares de vignes-mères productrices de matériel certifié en 2017,
- clone n°194 : 103 ha 59 ares de vignes-mères productrices de matériel certifié en 2017,
- clone n°195 : 16 ha 82 ares de vignes-mères productrices de matériel certifié en 2017.

Les données sont issues de : Les chiffres de la pépinière viticole 2017, Données et bilans de FranceAgriMer, mai 2018.