34 Ecole de Montpellier
Nom de la variété en France (et dénomination usuelle)
34 Ecole de Montpellier (34 EM)
Obtenteur / sélectionneur et année d'obtention
Gustave Foëx, 1890
Origine génétique
Il s’agit d’une variété issue d’un croisement entre Vitis berlandieri cv. Ecole et Vitis riparia.
Evolution des surfaces en vigne-mère
1945 1955 1965 1975 1985 1995 2005 2015
Rang 23 19 23 24 27 25 25 23
ha 3 2 2 2 0.5 0.3 0.7 0.8
Surface estimée du vignoble français greffé avec ce porte-greffe et principales régions d'utilisation
500 ha. Alsace, Champagne
Eléments de description ampélographique
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui est demi-ouverte à fermée, avec une densité moyenne des poils couchés,
- aux jeunes feuilles légèrement bronzées,
- au rameau avec un contour faiblement côtelé, une section circulaire ou légèrement elliptique, des entre-noeuds et des noeuds rouges sur la face dorsale et une forte densité des poils dressés sur les noeuds et les entre-noeuds,
- aux feuilles adultes qui sont cunéiformes, révolutées avec un sinus pétiolaire en U largement ouvert, des dents à côtés rectilignes, une pigmentation anthocyanique faible à moyenne des nervures, et face inférieure une densité faible à moyenne des poils dressés,
- aux fleurs de sexe mâle,
- aux sarments brun-gris, terne, avec une forte densité des poils dressés sur les noeuds et les entre-noeuds.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 133 238 231 248 191 254 248 239 267
Allèle 2 141 261 251 266 208 256 266 243 267
Résistance aux parasites du sol
Le 34 EM offre un degré de tolérance élevé au phylloxéra radicicole. Sa résistance aux nématodes Meloidogyne incognita est très bonne mais elle n’est que moyenne vis-à-vis des nématodes Meloidogyne arenaria.
Adaptation au milieu
Le 34 EM résiste jusqu’à 20% de calcaire actif et à un IPC de 40. Sa résistance à la chlorose ferrique peut donc être considérée comme moyenne à bonne.
Interaction avec le greffon et objectifs de production
Le 34 EM a une influence sur la précocité du cycle végétatif ce qui peut être intéressant pour les vignobles septentrionaux ou pour les raisins de table.
Aptitudes à la multiplication végétative
La production de bois est faible à moyenne (25 000 à 50 000 m/ha). Le 34 EM a une aptitude moyenne au bouturage ; en revanche, son aptitude au greffage est bonne.
Résistance aux parasites de la couronne aérienne
Sa sensibilité au phylloxéra gallicole est faible à moyenne et il présente un degré de résistance élevé au mildiou.
Sélection clonale en France
Les 2 clones agréés de 34 EM portent les numéros 1032 et 1033.