101-14 Millardet et de Grasset
Nom de la variété en France (et dénomination usuelle)
101-14 Millardet et de Grasset (101-14 MGt)
Obtenteur / sélectionneur et année d'obtention
Alexis Millardet et Charles de Grasset, 1882
Origine génétique
Il s’agit d’une variété issue d’un croisement entre Vitis riparia et Vitis rupestris.
Evolution des surfaces en vigne-mère
1945 1955 1965 1975 1985 1995 2005 2015
Rang 9 11 14 13 10 6 8 8
ha 35 54 50 70 53 82 104 97
Surface estimée du vignoble français greffé avec ce porte-greffe et principales régions d'utilisation
28 000 ha. Aquitaine, Midi-Pyrénées, Bourgogne Franche-Comté, Rhône-Alpes, Val de Loire
Eléments de description ampélographique
L’identification fait appel :
- à l’extremité du jeune rameau qui est totalement fermée, avec une densité moyenne des poils dressés et une densité nulle des poils couchés,
- aux jeunes feuilles qui sont bronzées avec présence de stipules bien développées à la base des pétioles,
- au rameau présentant un port demi-érigé à horizontal, de surface striée, avec un contour circulaire, une densité nulle des poils couchés et une faible densité des poils dressés au niveau des noeuds,
- aux feuilles adultes moyennes à grandes, cunéiformes à réniformes, entières, avec un sinus pétiolaire en U très largement ouvert, un limbe lisse légèrement ondulé entre les nervures, des dents longues par rapport à leur largeur, à côtés rectilignes ou présentant un côté légèrement convexe et un côté légèrement concave (les trois dents terminales de la nervure principale centrale et des deux nervures principales latérales adjacentes étant plus longues et développées) et face inférieure, une densité nulle des poils couchés et une densité moyenne des poils dressés sur les nervures etplus particulièrement à la bifurcation des nervures,
- aux fleurs de sexe femelle,
- aux baies qui sont très petites, de forme arrondie, et dont la couleur de l’épiderme est bleu-noir,
- aux sarments qui sont longs et de couleur brun-jaune ou beige.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 131 253 243 236 173 256 236 241 259
Allèle 2 141 263 251 238 190 258 238 249 259
Résistance aux parasites du sol
Le 101-14 MGt offre un très bon degré de tolérance au phylloxéra radicicole ainsi qu’aux nématodes Meloidogyne incognita et Meloidogyne arenaria.
Adaptation au milieu
Le degré de tolérance à la chlorose du 101-14 MGt est faible. Il ne résiste qu’à 20% de calcaire total, 9% de calcaire actif et à un IPC de 10. Le 101-14 MGt est par ailleurs assez sensible à l’acidité des sols ainsi qu’à la toxicité cuivrique et à la carence en bore. C’est un porte-greffe sensible à la sécheresse mais qui est assez bien adapté à l’humidité. Il présente un système racinaire ramifié comparable à celui du Riparia Gloire de Montpellier. Le 101-14 MGt absorbe bien le magnésium et
il est adapté aux sols argileux très peu ou pas calcaires, assez profonds et offrant une alimentation hydrique suffisante.
Interaction avec le greffon et objectifs de production
Le 101-14 MGt présente en général une très bonne affinité avec les greffons. Les plants ont un premier développement rapide mais la vigueur conférée par le 101-14 MGt est cependant limitée. Ce porte-greffe contribue ainsi à la maîtrise du développement végétatif des souches et il a une influence sur la précocité du cycle végétatif. Les rendements obtenus sont modérés avec souvent un poids moyen des baies inférieur par rapport à ceux obtenus avec les autres porte-greffes. Le 101-14 MGt permet d’obtenir des produits équilibrés, de qualité, avec une bonne maturité et les assemblages réalisés notamment avec le Cabernet franc N, le Cabernet-Sauvignon N, le Chardonnay B, le Chenin B, le Colombard B, le Gamay N, le Grenache N, le Petit Verdot N, le Sauvignon B, le Semillon B et la Syrah N, sont bien appréciés.
Aptitudes à la multiplication végétative
Le 101-14 MGt a des entre-noeuds longs avec un diamètre moyen. La croissance des prompts-bourgeons est également moyenne et le débouturage est un peu difficile. La production de bois du 101-14 MGt peut être assez variable selon les conditions de milieu (30 000 à 80 000 m/ha). Les bois se conservent bien et ce porte-greffe offre de très bonnes aptitudes au bouturage et de bonnes aptitudes au greffage.
Résistance aux parasites de la couronne aérienne
Le degré de tolérance du 101-14 MGt au phylloxéra gallicole est moyen. Il est également assez sensible à l’anthracnose mais il présente un bon degré de résistance au mildiou.
Sélection clonale en France
Les 4 clones agréés de 101-14 MGt portent les numéros : 3, 759, 1034 et 1043.