Savagnin blanc B
Nom de la variété en France
Savagnin blanc
Origine
Ce cépage pourrait être originaire de Franche-Comté ou du Palatinat.
Synonymie
En France, cette variété peut officiellement être nommée "Naturé B" pour ce qui concerne le matériel végétal de multiplication.Dans l'Union Européenne, le Savagnin blanc N peut officiellement être désigné par d'autres noms : Traminec (Slovénie), Traminer (Belgique, Chypre, Malte), Tramini (Hongrie), Tramini bely (Rép. Tchèque).
Données règlementaires
En France, le Savagnin blanc B est officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne".

Cette variété est également inscrite aux Catalogues d'autres pays membres de l'Union Européenne : Belgique, Chypre, Hongrie, Malte, République Tchèque et Slovénie.
Utilisation
Variété de raisin de cuve
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 1998 2008 2016
ha 185 136 207 281 385 454 558
Eléments de description
La description correspond à celle du Gewurztraminer Rs, à l’exception de la couleur de l’épiderme des baies à maturité qui, dans ce cas, est vert-jaune.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 149 229 243 186 188 246 248 233 239
Allèle 2 149 236 257 186 194 252 248 235 271
Phénologie
Epoque de débourrement : comme le Chasselas.Epoque de maturité : 1ère époque, 1 semaine et demie après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
Ce cépage est généralement conduit en taille longue. Il convient parfaitement aux terroirs marneux.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Le Savagnin blanc B est relativement peu sensible aux maladies et en particulier à la pourriture grise car la pellicule des baies est épaisse.
Potentialités technologiques
Les grappes et les baies sont petites à très petites. Le Savagnin blanc B permet d’élaborer de très grands vins blancs de garde, puissants, capiteux et corsés. Ce cépage possède un potentiel d’accumulation des sucres dans les baies très important tout en conservant une acidité élevée. Le Savagnin blanc B est plus spécialement utilisé pour l’obtention des vins jaunes.
Sélection clonale en France
Les quatre clones agréés de Savagnin blanc B portent les numéros 611, 612, 613 et 614. Un conservatoire d’une cinquantaine de clones a été implanté en 1998 en Alsace.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi.
- Documentation interne du Domaine de Vassal. 1949-2011, INRA, Marseillan-plage.
- Cépages et vignobles de France, tome 2. P. Galet, 1990, Ed. Dehan, Montpellier.
- Ampélographie. P. Viala et V. Vermorel, 1902-1910, Ed. Masson, Paris.
Description des clones agréés en France
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
611  Jura  INRA  moyenne  moyen  moyenne à supérieure  
 1979  Jura  moyen à supérieur    moyenne  
 0.16 ha        bonnes aptitudes à la production de vins jaunes
clone un peu plus tardif
612  Jura  INRA  moyenne  moyen  moyenne  
 1979  Jura  moyen    moyenne  
 0.13 ha        vins fins et aromatiques, bonnes apt à la prod de vins jaunes
clone apprécié pour sa précocité supérieure et la qualité des vins obtenus
613  Jura  INRA  moyenne  moyen  moyenne à supérieure  
 1979  Jura  moyen    moyenne  
 0.16 ha        bonnes aptitudes à la production de vins jaunes
614  Jura  INRA  moyenne  moyen  moyenne à supérieure  
 1979  Jura  moyen à supérieur    moyenne  
 0.20 ha        vins fins et aromatiques, bonnes apt à la prod de vins jaunes
clone apprécié pour sa précocité supérieure et la qualité des vins obtenus