Riesling B
Nom de la variété en France
Riesling
Origine
Ce cépage, vraisemblablement originaire des bords du Rhin, est d’après les analyses génétiques
publiées, probablement un descendant du Gouais B.
Synonymie
Aucun synonyme n'est officiellement reconnu en France pour cette variété.Dans l'Union Européenne, le Riesling B peut officiellement être désigné par d'autres noms : Rajnai rizling (Hongrie), Renski rizling (Slovénie), Rhine Riesling (Chypre), Riesling renano (Italie, Malte, Allemagne), Riesling Weiss (Bulgarie), German riesling (Bulgarie), Riesling de Rhin (Roumanie), Rheinriesling (Allemagne, Autriche, Italie, Rép. Tchèque), Rizling rýnsky  (Rép. Tchèque, Slovakie), Weißer Riesling (Allemagne, Autriche) et Klingelberger (Autriche).
Données règlementaires
En France, le Riesling B est officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne".

Cette variété est également inscrite aux Catalogues d'autres pays membres de l'Union Européenne : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Espagne, Grande Bretagne, Grèce, Italie, Hongrie, Luxembourg, Malte, Pays Bas, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie et Slovénie.
Utilisation
Variété de raisin de cuve
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 1998 2008 2016
ha 787 1047 2195 2918 3404 3423 3482
Eléments de description
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui présente une forte densité de poils couchés,
- aux jeunes feuilles de couleur jaune à plages légèrement bronzées,
- au rameau avec des entre-noeuds de couleur rouge ou à stries rouges,
- aux feuilles adultes orbiculaires à cinq (ou sept) lobes avec un sinus pétiolaire à lobes chevauchants, des sinus latéraux profonds à base en U, des dents moyennes à côtés convexes ou rectilignes, une pigmentation anthocyanique des nervures faible à moyenne, un limbe légèrement gaufré et à la face inférieure, une densité moyenne des poils dressés et une faible densité des poils couchés,
- aux baies qui sont de forme légèrement aplatie.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 141 223 249 178 194 244 248 227 251
Allèle 2 149 232 257 186 204 246 254 233 271
Phénologie
Epoque de débourrement : 5 jours après le Chasselas.Epoque de maturité : 2ème époque, 3 semaines après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
Le Riesling B résiste bien aux froids hivernaux et sa remise à fruit est bonne après une gelée de printemps. Ce cépage doit être taillé long et palissé. Il est un peu sensible au phénomène de dessèchement de la rafle. Ses terroirs de prédilection peuvent être variés (calcaire, granite) mais sont constitués plus particulièrement par des schistes.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Le Riesling B est sensible à la pourriture grise, à l’anthracnose et aux vers de la grappe. Sous certaines conditions, les attaques de pourriture grise sur les pédoncules peuvent conduire à des chutes précoces de raisins.
Potentialités technologiques
Les grappes et les baies sont petites. Le Riesling B permet d’élaborer des vins blancs secs de grande qualité, très aromatiques, vifs et élégants. L’équilibre acide de ces vins est élevé. Ils peuvent se conserver et leur bouquet évoluer lentement vers des arômes de «pétrole» (hydrocarbures). Le Riesling B, en surmaturité ou en présence de pourriture noble, peut donner de grands vins liquoreux.
Sélection clonale en France
Les huit clones agréés de Riesling B portent les numéros 49, 1089, 1090, 1091, 1092, 1094, 1096 et 1097. Près de 190 clones ont été installés dans un conservatoire en Alsace en 1997.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi.
- Documentation interne du Domaine de Vassal. 1949-2011, INRA, Marseillan-plage.
- Cépages et vignobles de France, tome 2. P. Galet, 1990, Ed. Dehan, Montpellier.
- Ampélographie. P. Viala et V. Vermorel, 1902-1910, Ed. Masson, Paris.
Description des clones agréés en France
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
49  Alsace  INRA  supérieure  supérieur  inférieure à moyenne  
 1971  Alsace  supérieur  moyenne  moyenne à supérieure  
 4.06 ha  moyenne à supérieure      vins typiques du cépage
clone productif
1089  Alsace  INRA - CIVA  inférieure  inférieur  supérieure  
 2006  Alsace  inférieur  moyenne  inférieure à moyenne  
 0.20 ha  moyenne      vins appréciés en dégustation
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus
1090  Alsace  INRA - CIVA  moyenne  inférieur  supérieure  
 2007  Alsace  inférieur  moyenne  moyenne  
 0,65 ha  moyenne      vins appréciés en dégustation
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus.
Ce clone ne doit pas être greffé sur 3309C ou Gravesac, car ces assemblages peuvent conduire à des affinités défectueuses.
1091  Alsace  INRA - CIVA  moyenne  moyen  supérieure  
 2006  Alsace  moyen à supérieur  moyenne  inférieure à moyenne  
 0.20 ha  inférieure à moyenne      vins appréciés en dégustation
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus.
Ce clone ne doit pas être greffé sur 3309C ou Gravesac, car ces assemblages peuvent conduire à des affinités défectueuses.
1092  Alsace  INRA - CIVA  moyenne  inférieur à moyen  moyenne  
 2008  Alsace  moyen  moyenne  moyenne  
 0,35 ha  inférieure à moyenne      vins appréciés en dégustation
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus.Grappes lâches.
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
1094  Alsace  INRA - CIVA  moyenne à supérieure  moyen  moyenne  
 2008  Alsace  inférieur à moyen  moyenne à supérieure  moyenne  
 0,36 ha  moyenne à supérieure      vins appréciés en dégustation
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus
1096  Alsace  INRA - CIVA  moyenne  moyen  moyenne  
 2010  Alsace  moyen  supérieure  moyenne  
 0,28 ha  moyenne      vins appréciés en dégustation
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus.Il est vigoureux et adapté à des conditions pédoclimatiques stressantes.
1097  Alsace  INRA - CIVA  inférieure à moyenne  moyen  moyenne  
 2008  Alsace  moyen à supérieur  moyenne  moyenne  
 0,15 ha  moyenne      vins appréciés en dégustation
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus