Pinot noir N
Nom de la variété en France
Pinot noir
Origine
Ce cépage est originaire de Bourgogne.
Synonymie
Aucun synonyme n'est officiellement reconnu en France pour cette variété.Dans l'Union Européenne, le Pinot noir N peut officiellement être désigné par d'autres noms : Blauer Burgunder  (Autriche), Blauer Spätburgunder (Allemagne), Blauer (sous conditions en Italie), Blauburgunder (sous conditions en Italie), Clevner (Allemagne), Pinot Nero (Italie, Allemagne, Bulgarie), Samtrot (Allemagne), Modri pinot (Slovénie), Spatburgunder (Royaume Uni, sous conditions en Italie), Pinot Noar (Bulgarie), Blaw Shpet Burgunder (Bulgarie) et Rulandské modré  (Rép. Tchèque, Slovaquie).
Données règlementaires
En France, le Pinot noir N est
officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne".



Cette

variété est également inscrite
aux Catalogues d'autres pays membres de l'Union Européenne : Allemagne,
Autriche, Belgique, Bulgarie,  Chypre, Espagne, Grande Bretagne, Grèce, Italie, Hongrie,
Luxembourg, Malte, Pays Bas, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie et Slovénie.
Utilisation
Variété de raisin de cuve.
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 1998 2008 2016
ha 8535 11876 17210 21971 25871 28006 36521
Eléments de description
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui présente une densité moyenne à forte de poils couchés,
- aux jeunes feuilles de couleur verte ou jaune,
- au rameau avec des entre-noeuds à raies rouges,
- aux feuilles adultes de couleur vert foncé ou très foncé, entières, à trois ou à cinq lobes, avec un sinus pétiolaire peu ouvert ou fermé, avec des lobes s’opposant vers la face inférieure en crête de coq, des dents courtes, un limbe tourmenté, fortement bullé et, à la face inférieure, une faible densité des poils couchés,
- aux baies qui sont de forme arrondie ou légèrement elliptique.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 135 225 239 182 188 240 238 216 239
Allèle 2 149 236 243 186 194 246 248 235 271
Phénologie
Epoque de débourrement : 2 jours après le Chasselas.Epoque de maturité : 1ère époque, 1 demi-semaine à 1 semaine après le Chasselas
Aptitudes culturales et agronomiques
Le Pinot noir N se révèle être particulièrement adapté aux zones tempérées. Il s’exprime et donne ses meilleurs résultats sur des terroirs argilo-calcaires. Sous climat chaud, sa maturation est très rapide, il est sensible au grillage et les baies ont tendance à fl étrir rapidement après maturité. Le Pinot noir N est conduit généralement palissé. Il exprime sa plénitude lorsque sa vigueur est faible à modérée et les rendements limités. Ce cépage, qui nécessite des ébourgeonnages soignés, a
tendance à produire un nombre important de grappillons.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Le Pinot noir N est un cépage délicat, sensible aux principales maladies et en particulier au mildiou, au rougeot parasitaire, à la pourriture grise (sur grappes et sur feuilles), et aux cicadelles.
Potentialités technologiques
Les grappes et les baies sont très petites à petites. Le Pinot noir N, dans des conditions favorables, permet d’élaborer des vins rouges de garde d’une qualité extrême alliant puissance, finesse, intensité et complexité aromatique. Le potentiel d’accumulation des sucres de ce cépage est élevé pour une acidité juste moyenne (parfois insuffisante à bonne maturité) et une couleur souvent peu intense mais susceptible de se maintenir dans le temps. Le Pinot noir N est utilisé également pour l’obtention de vins de base de qualité pour effervescents.
Sélection clonale en France
Les quarante-sept clones agréés de Pinot noir N portent les numéros 111, 112, 113, 114, 115, 162, 163, 164, 165, 236, 292, 372, 373, 374, 375, 386, 388, 389, 459, 460, 461, 462, 521, 528, 583, 617, 665, 666, 667, 668, 743, 777, 778, 779, 780, 792, 828, 829, 870, 871, 872, 927, 943, 1184, 1185, 1196 et 1197. Des collections-conservatoires, mises en place en Alsace, en Bourgogne (Côte d’Or et Saône-et-Loire) et en Champagne entre 1971 et 1995, rassemblent près de 800 clones.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi.
- Documentation interne du Domaine de Vassal. 1949-2011, INRA, Marseillan-plage.
- Cépages et vignobles de France, tome 2. P. Galet, 1990, Ed. Dehan, Montpellier.
- Ampélographie. P. Viala et V. Vermorel, 1902-1910, Ed. Masson, Paris.
Description des clones agréés en France
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
111  Côte-d'Or  INRA  moyenne  moyen  moyenne  
 1971  Bourgogne  moyen      
     moyenne à supérieure    vins à structure assez tannique
Production irrégulière. Clone un peu plus sensible à la pourriture grise.
112  Côte-d'Or  ENTAV        
 1971          
         
Clone peu diffusé
113  Côte-d'Or  INRA  moyenne  moyen  moyenne  
 1971  Bourgogne  moyen      
 1.42 ha        vins équilibrés avec des tanins peu marqués
niveau de production parfois irrégulier
114  Côte-d'Or  INRA  moyenne  inférieur à moyen  moyenne à supérieure  moyen à supérieur
 1971  Bourgogne  inférieur à moyen    moyenne  moyenne
 1.81 ha  moyenne      vins aromatiques, typés et assez tanniques
clone parfois irrégulier mais apportant un potentiel qualitatif intéressant en assemblage
115  Côte-d'Or  INRA  inférieure à moyenne  inférieur à moyen  moyenne à supérieure  moyen
 1971  Bourgogne
Languedoc
 inférieur à moyen    inférieure à moyenne  moyenne à supérieure
 12.64 ha  moyenne      vins typés, complexes, bonne structure tannique
Clone apprécié pour sa régularité de production, ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus. Bonnes aptitudes à l’élaboration de vins de garde.
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
162  Alsace  INRA  moyenne  moyen  moyenne  
 1972  Alsace  inférieur à moyen      
 0.98 ha        adapté à la production de vins rouges légers ou de vins rosés
163  Côte-d'Or  INRA        
 1972          
         
Clone peu diffusé
164  Côte-d'Or  INRA        
 1972          
         
Clone peu diffusé
165  Côte-d'Or  INRA  moyenne  moyen  moyenne  
 1972  Bourgogne  moyen      
 0.39 ha        vins typiques du cépage
236  Côte-d'Or  ENTAV  supérieure  supérieur  inférieure  inférieur à moyen
 1973  Bourgogne
Champagne
 moyen à supérieur    supérieure  inférieure à moyenne
 3.51 ha  moyenne  moyenne à supérieure    conseillé pour la production de vins effervescents
clone considéré comme «assez typé» en Champagne
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
292  Jura  ENTAV  moyenne à supérieure  supérieur  inférieure à moyenne  
 1973  Bourgogne
Champagne
 supérieur      
 3.96 ha        vins rouges peu charpentés
peut être utilisé pour l’élaboration de vins effervescents mais considéré comme «peu typé» en Champagne.
372  Jura  ENTAV        
 1975          
         
Clone peu diffusé
373  Jura  ENTAV        
 1975          
         
Clone peu diffusé
374  Jura  ENTAV        
 1975          
         
Clone peu diffusé
375  Saône-et-Loire  ENTAV  moyenne à supérieure  supérieur  inférieure à moyenne  inférieur à moyen
 1975  Bourgogne
Champagne
Languedoc
 moyen à supérieur  moyenne    moyenne
 3.92 ha  moyenne      vins rouges souples et fruités
Rendement à maîtriser. Peut être utilisé pour l’élaboration de vins effervescents.
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
386  Marne  ENTAV  supérieure  moyen à supérieur  inférieure à moyenne  moyen
 1975  Bourgogne
Champagne
Languedoc
 moyen à supérieur    moyenne à supérieure  moyenne
 4.62 ha  moyenne à supérieure      adapté à la production de vins effervescents
Baies charnues. Clone considéré comme «typé» en Champagne.
388  Marne  ENTAV  supérieure  moyen à supérieur  inférieure  
 1975  Champagne  supérieur      
 2.17 ha  supérieure      adapté à la production de vins effervescents
clone considéré comme «peu typé» en Champagne
389  Marne  ENTAV  supérieure  moyen à supérieur  inférieure  
 1975  Champagne  supérieur      
 2.06 ha  supérieure      adapté à la production de vins effervescents
clone considéré comme «peu typé» en Champagne
459  Jura  ENTAV  moyenne à supérieure  supérieur  moyenne  moyen
 1976  Bourgogne
Languedoc
 supérieur    moyenne  moyenne à supérieure
 2.65 ha  moyenne à supérieure      vins avec structure équilibrée et tannique
Qualité satisfaisante si le rendement est maîtrisé.
460  Jura  ENTAV        
 1976          
         
Clone peu diffusé
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
461  Côte-d'Or  ENTAV        
 1976          
         
Clone peu diffusé
462  Côte-d'Or  ENTAV        
 1976          
         
Clone peu diffusé
521  Marne  ENTAV  moyenne à supérieure  moyen à supérieur  moyenne  
 1976  Champagne  moyen à supérieur      
 1.59 ha        adapté à la production de vins effervescents
clone considéré comme «typé» en Champagne
528  Non précisée  ENTAV        
 1976          
         
Clone peu diffusé
583  Côte-d'Or  ENTAV  moyenne à supérieure  moyen  moyenne  moyen à supérieur
 1978  Bourgogne
Languedoc
 inférieur à moyen  moyenne à supérieure  moyenne  inférieure à moyenne
 0.28 ha        vins typiques du cépage
Port végétatif dressé type «pinot droit». Bon comportement en Languedoc.
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
617  Non précisée  ENTAV        
 1979          
         
Clone peu diffusé
665  Marne  ENTAV  supérieure  supérieur  inférieure  
 1980  Champagne  supérieur      
 1.37 ha    moyenne à supérieure    adapté à la production de vins effervescents
clone considéré comme «assez typé» en Champagne
666  Marne  ENTAV  supérieure  supérieur  inférieure  
 1980  Champagne  supérieur      
 1.80 ha        adapté à la production de vins effervescents
clone considéré comme «assez typé» en Champagne
667  Côte-d'Or  ENTAV  inférieure à moyenne  inférieur à moyen  moyenne à supérieure  moyen
 1980  Bourgogne  inférieur à moyen    moyenne  moyenne
 3.54 ha  moyenne      vins fins et aromatiques, bonne structure tannique
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus. Bonnes aptitudes à l’élaboration de vins de garde.
668  Marne  ENTAV  supérieure  moyen à supérieur  inférieure  
 1980  Champagne  supérieur      
 0.74 ha  supérieure      adapté à la production de vins effervescents
clone considéré comme «peu typé» en Champagne
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
743  Marne  ENTAV  supérieure  supérieur  moyenne  
 1981  Champagne  supérieur      
 1.23 ha        adapté à la production de vins effervescents
clone considéré comme «peu typé» en Champagne
777  Côte-d'Or  ENTAV  moyenne  inférieur  supérieure  moyen à supérieur
 1981  Bourgogne
Languedoc
 inférieur    inférieure à moyenne  moyenne à supérieure
 8.27 ha  inférieure à moyenne      vins typés, puissants et aromatiques, bonne structure tannique
Clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques, la qualité et la couleur des vins obtenus. Bonnes aptitudes à l’élaboration de vins de garde.
778  Côte-d'Or  ENTAV        
 1981          
         
Clone peu diffusé
779  Cher  ENTAV  moyenne à supérieure  moyen  moyenne à supérieure  
 1981  Champagne  inférieur à moyen      
 0.77 ha        adapté à la production de vins effervescents
Clone considéré comme «typé» en Champagne
780  Marne  ENTAV  supérieure  moyen à supérieur  inférieure  
 1981  Champagne  supérieur      
 0.39 ha  supérieure      adapté à la production de vins effervescents
Clone considéré comme «typé» en Champagne
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
792  Marne  ENTAV  moyenne à supérieure  moyen à supérieur  moyenne  
 1984  Champagne  moyen à supérieur      
 1.38 ha        adapté à la production de vins effervescents
Clone considéré comme «typé» en Champagne
828  Côte-d'Or  ENTAV  moyenne  inférieur  supérieure  moyen à supérieur
 1985  Bourgogne  inférieur    moyenne  moyenne à supérieure
 3.69 ha  inférieure à moyenne      vins typés, aromatiques, ronds et équilibrés, bonne structure tannique
Clone porteur du virus de l’enroulement 2 variant Red Globe. Apprécié pour ses caractéristiques agronomiques, la qualité et la couleur des vins obtenus. Bonnes aptitudes à l’élaboration de vins de garde.
829  Saône-et-Loire  ENTAV  supérieure  supérieur  inférieure  
 1985  Bourgogne  moyen à supérieur      
 0.10 ha        vins typiques du cépage
870  Marne  ENTAV  moyenne à supérieure  moyen à supérieur  moyenne  
 1986  Champagne  moyen à supérieur      
 0.99 ha        adapté à la production de vins effervescents
clone considéré comme «typé» en Champagne
871  Marne  ENTAV  moyenne à supérieure  supérieur  inférieure  
 1988  Champagne  supérieur      
 0.95 ha        adapté à la production de vins effervescents
clone considéré comme «typé» en Champagne
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
872  Marne  ENTAV  moyenne à supérieure  moyen à supérieur  moyenne  
 1989  Champagne  moyen à supérieur      
 0.64 ha        adapté à la production de vins effervescents
clone considéré comme «typé» en Champagne
927  Cher  ENTAV  moyenne à supérieure  moyen  moyenne à supérieure  
 1988  Champagne  inférieur à moyen      
 0.57 ha        adapté à la production de vins effervescents
clone considéré comme «typé» en Champagne
943  Côte-d'Or  ENTAV  moyenne  inférieur  supérieure  moyen à supérieur
 1989  Bourgogne  inférieur    inférieure à moyenne  moyenne à supérieure
 0.72 ha  inférieure à moyenne      vins colorés et concentrés
Port végétatif plus retombant. A utiliser avec précaution à cause de son comportement particulier selon les millésimes.
1184  Saône-et-Loire  CA71 - IFV  inférieure à moyenne  inférieur à moyen  moyenne à supérieure  moyen à supérieur
 2012  Bourgogne  inférieur    moyenne  moyenne à supérieure
   moyenne  moyenne    vins appréciés pour leur couleur et leur structure en bouche
Niveau de production inférieur et intensité colorante supérieure à la moyenne
1185  Saône-et-Loire  CA71 - IFV  moyenne à supérieure  inférieur  moyenne à supérieure  supérieur
 2012  Bourgogne  inférieur    moyenne  moyenne à supérieure
   inférieure  inférieure    vins appréciés pour leur couleur, leur complexité aromatique et leur qualité en bouche
Niveau de production inférieur et intensité colorante supérieure à la moyenne
Clone sensible au millerandage
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
1196  Saône-et-Loire  CA71 - IFV  moyenne à supérieure  inférieur à moyen  supérieure  supérieur
 2013  Bourgogne  moyen    moyenne  
   moyenne  inférieure    vins structurés, aux arômes complexes et typiques du Pinot Noir
Niveau de production inférieur et intensité colorante supérieure à la moyenne
Clone un peu sensible au millerandage mais moins que le 1185.
1197  Saône-et-Loire  CA71 - IFV  moyenne  inférieur à moyen  supérieure  moyen à supérieur
 2013  Bourgogne  moyen à supérieur    moyenne  
   moyenne  moyenne  supérieure  vins appréciés pour leur intensité olfactive et la souplesse des tanins.
Niveau de production inférieur et intensité olfactive supérieure à la moyenne
Port érigé