Pineau d'Aunis N
Nom de la variété en France
Pineau d'Aunis
Origine
Ce cépage se rencontre dans le Val de Loire.
Synonymie
Données règlementaires
En France, le Pineau d'Aunis N est officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne".
Utilisation
Variété de raisin de cuve
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 1998 2008 2016
ha 1741 1432 1288 645 541 456 447
Eléments de description
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui présente une très forte densité de poils couchés,
- aux jeunes feuilles rougeâtres à plages bronzées,
- au rameau avec des entre-noeuds de couleur rouge,
- aux feuilles adultes orbiculaires, à cinq lobes, avec un sinus pétiolaire à lobes légèrement chevauchants, des dents moyennes à côtés rectilignes, une forte pigmentation anthocyanique des nervures, un limbe involuté, et à la face inférieure, une densité moyenne à forte des poils dressés et couchés,
- aux baies qui sont de forme légèrement elliptique.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 137 229 239 172 188 244 238 235 239
Allèle 2 149 236 249 178 204 248 266 243 271
Phénologie
Epoque de débourrement : 8 jours après le Chasselas.
Epoque de maturité : 2ème époque, 2 semaines et demie après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
Le Pineau d’Aunis N est un cépage de vigueur moyenne, très sensible à la brunissure et fertile en taille courte. Sa production a parfois tendance à être irrégulière (alternance). Il se montre par ailleurs sensible à la chlorose.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Du fait de la compacité de ses grappes, ce cépage est sensible à la pourriture grise. Il est par contre peu sensible à l’excoriose.
Potentialités technologiques
Les grappes sont moyennes et les baies sont de petite taille. Le Pineau d’Aunis N permet d’obtenir des vins légers et peu colorés pour l’élaboration de rosés ou de vins de base pour effervescents. La qualité chute rapidement lorsque les rendements augmentent avec ce cépage.
Sélection clonale en France
Les deux clones agréés de Pineau d’Aunis N portent les numéros 235 et 289. Un conservatoire de ce cépage a été installé dans le Vendomois (Loir et Cher) en 1997. Il rassemble 350 clones.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi.
- Documentation interne du Domaine de Vassal. 1949-2011, INRA, Marseillan-plage.
- Cépages et vignobles de France, tome 1. P. Galet, 1990, Ed. Dehan, Montpellier.
- Ampélographie. P. Viala et V. Vermorel, 1902-1910, Ed. Masson, Paris.
Description des clones agréés en France
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
235  Loir-et-Cher  ENTAV        
 1973  Val-de-Loire        
         
Peu de différence entre les clones n°235 et 289 qui sont peu diffusés. Il a été toutefois noté une productivité légèrement supérieure pour le clone 289.
289  Maine-et-Loire  ENTAV        
 1973  Val-de-Loire        
         
Peu de différence entre les clones n°235 et 289 qui sont peu diffusés. Il a été toutefois noté une productivité légèrement supérieure pour le clone 289.