Négret de Banhars N
Nom de la variété en France
Négret de Banhars
Origine
Le Négret de Banhars N est originaire de l’Aveyron.
Synonymie
Données règlementaires
En France, le Négret de Banhars N est officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne".
Utilisation
Variété de raisin de cuve
Evolution des surfaces cultivées en France
2008 2016
ha 1 0.7
Eléments de description
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui présente une forte densité de poils couchés,
- aux jeunes feuilles de couleur verte ou jaune à plages bronzées,
- aux feuilles adultes orbiculaires ou pentagonales, entières ou à trois lobes, un sinus pétiolaire peu ouvert en V ou à lobes légèrement chevauchants, des dents courtes par rapport à leur largeur à la base, à côtés rectilignes, une pigmentation anthocyanique des nervures nulle, un limbe fortement bullé, ondulé entre les nervures, parfois légèrement gaufré, et à la face inférieure, une densité faible des poils couchés,
- aux baies qui sont de forme arrondie.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 131 223 239 182 194 252 240 227 239
Allèle 2 149 238 249 186 200 252 248 233 271
Phénologie
Epoque de débourrement : 10 jours après le Chasselas.

Epoque de maturité : 2ème époque, 2 semaines après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
Le Négret de Banhars N est un cépage assez vigoureux et à port demi-érigé. Ses rameaux sont fragiles vis-à-vis du vent. Les pédoncules des grappes sont très courts et rendent les vendanges manuelles délicates.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Du fait de la grande compacité de ses grappes et de la fragilité des pellicules, le Négret de Banhars N est sensible à la pourriture grise. Il est également sensible à l’excoriose.
Potentialités technologiques
Les grappes sont moyennes et les baies sont petites à moyennes. La pellicule est très colorée et confère aux vins une couleur soutenue. Les vins sont peu tanniques et peu alcooliques.
Sélection clonale en France
Il n’y a pas encore de clone agréé de ce cépage. Un conservatoire d’une vingtaine de clones a été implanté en 2005 dans l’Aveyron.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi.
- Documentation interne du Domaine de Vassal. 1949-2011, INRA, Marseillan-plage.