Muscat de Hambourg N
Nom de la variété en France
Muscat de Hambourg
Origine
Cette variété est d’après les analyses génétiques publiées, issue d’un croisement entre le Muscat
d’Alexandrie B et le Frankenthal N.
Synonymie
Aucun synonyme n'est officiellement reconnu en France pour cette variété.Dans l'Union Européenne, le Muscat de Hambourg N peut officiellement être désigné par d'autres noms : Black Muscat (Chypre), Hamburgi muskotály (Hongrie), Muscat of Hamburg (Chypre), Moschato Ambourgou (Chypre), Moscatel de Hamburgo  (Espagne, Portugal), Moscatel Negro (Espagne), Moscato d’Amburgo (Italie, Malte), Muscat Hamburg (Malte), Moschato Amvourgou N (Grèce), Muscat de Hamburg (Roumanie), Muskat de Hamburg (Bulgarie), Muscat trolinger (Bulgarie), Muskat-Trollinger (Allemagne).
Données règlementaires
En France, le Muscat de Hambourg N est officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne".

Cette variété est également inscrite aux Catalogues d'autres pays membres de l'Union Européenne : Allemagne, Bulgarie, Chypre, Espagne, Grèce, Italie, Hongrie, Malte, Portugal, et Roumanie.
Utilisation
Variété de raisin de cuve et de table
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 1998 2008 2016
ha 6321 7332 5962 5195 4253 4320 2990
* : surfaces déclarées en raisin de table
Eléments de description
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui présente une forte densité de poils couchés,
- aux jeunes feuilles à plages bronzées,
- aux feuilles adultes à trois ou cinq lobes avec un sinus pétiolaire ouvert, des dents moyennes à grosses, à côtés rectilignes ou convexes, moyennes à longues par rapport à leur largeur à la base, une pigmentation anthocyanique des nervures nulle, un limbe involuté, tourmenté, légèrement gaufré et à la face inférieure, une faible densité des poils dressés et couchés,
- aux baies qui sont de forme elliptique et à saveur muscatée.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 133 229 247 176 186 240 248 235 271
Allèle 2 147 236 249 182 192 256 254 243 271
Phénologie
Epoque de débourrement : 1 jour après le Chasselas.Epoque de maturité : 2ème époque, 2 semaines et demie après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
Ce cépage de vigueur moyenne à forte possède un port horizontal ou demi-retombant. Il doit être soigneusement palissé et implanté préférentiellement dans des sols moyennement fertiles. Le Muscat de Hambourg N est également assez sensible au dessèchement de la rafle.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Le Muscat de Hambourg N est sensible à l’oïdium, au mildiou, à l’excoriose ainsi qu’aux acariens et aux vers de la grappe. En revanche, il est peu sensible à la pourriture grise
Potentialités technologiques
Les grappes sont moyennes à grosses et les baies sont moyennes à grosses avec une pellicule moyennement épaisse et une pulpe à saveur muscatée. Le Muscat de Hambourg N présente une bonne aptitude à la conservation et une aptitude moyenne au transport. Le Muscat de Hambourg N a un faible potentiel en sucre et en couleur. Il peut également servir pour élaborer des vins tranquilles, des vins effervescents ou des jus de raisins.
Sélection clonale en France
Les dix clones agréés de Muscat de Hambourg N portent les numéros 193, 195, 200, 202, 203, 309, 932, 933, 934 et 967. Ils ont été sélectionnés pour la production de raisin de table. Un conservatoire comprenant une centaine de clones a été installé dans le Vaucluse en 2003.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi.
- Documentation interne du Domaine de Vassal. 1949-2011, INRA, Marseillan-plage.
- Cépages et vignobles de France, tome 2. P. Galet, 1990, Ed. Dehan, Montpellier.
- Ampélographie. P. Viala et V. Vermorel, 1902-1910, Ed. Masson, Paris.
Description des clones agréés en France
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
193  Tarn-et-Garonne  INRA  inférieure à moyenne      
 1973  Provence        
         
195  Tarn-et-Garonne  INRA  moyenne à supérieure  moyen  moyenne à supérieure  
 1973  Provence  moyen à supérieur  inférieure à moyenne  moyenne  
   moyenne      
200  Gironde  INRA        
 1973  Provence    inférieure    
         
202  Vaucluse  INRA  moyenne  inférieur à moyen  moyenne  
 1973  Provence  moyen  inférieure à moyenne  moyenne  
 4.66 ha  moyenne      
203  Vaucluse  INRA        
 1973  Provence      inférieure  
         
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
309  Vaucluse  INRA  inférieure à moyenne  inférieur à moyen  inférieure  
 1973  Provence  moyen à supérieur  moyenne à supérieure  inférieure  
   moyenne      
932  Tarn-et-Garonne  INRA  moyenne à supérieure  moyen à supérieur  moyenne  
 1988  Provence  moyen  moyenne  moyenne  
 0.63 ha  moyenne      
933  Tarn-et-Garonne  INRA  moyenne à supérieure  moyen à supérieur  moyenne  
 1988  Provence  moyen  moyenne  moyenne  
 0.08 ha  moyenne      
934  Tarn-et-Garonne  INRA  moyenne à supérieure  moyen  moyenne  
 1988  Provence  moyen  moyenne  moyenne  
 0.08 ha  moyenne      
967  Tarn-et-Garonne  INRA  moyenne à supérieure  moyen  moyenne  
 1990  Provence  moyen  moyenne  moyenne  
 1.67 ha  moyenne