Molette B
Nom de la variété en France
Molette
Origine
Ce cépage autochtone de la Savoie est, d’après les analyses génétiques publiées, probablement un descendant du Gouais.
Synonymie
Aucun synonyme n'est officiellement reconnu en France, ni dans les autres pays de l'Union européenne pour cette variété.
Données règlementaires
En France, la Molette est officiellement inscrite au "Catalogue des variétés de vigne" sur la liste A et classée.
Utilisation
Variété de raisin de cuve.
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 1998 2008 2018
ha 98 96 36 32 34 30 27
Eléments de description
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui présente une forte densité de poils couchés,
- aux jeunes feuilles de couleur jaune,
- aux feuilles adultes grandes, orbiculaires, entières avec un sinus pétiolaire peu ouvert ou fermé, à base en U, des dents moyennes ou longues par rapport à leur largeur à la base, à côtés rectilignes, une pigmentation anthocyanique des nervures moyenne, un limbe involuté et à la face inférieure, une densité moyenne à forte des poils dressés et une densité faible à moyenne des poils couchés,
- aux baies de forme arrondie ou légèrement aplatie.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 131 232 247 176 194 244 248 233 249
Allèle 2 141 234 249 178 196 260 254 245 251
Phénologie
Epoque de débourrement : 4 jours après le Chasselas.
Epoque de maturité : 2ème époque, 3 semaines et demie après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
La Molette est un cépage vigoureux qui possède un port assez érigé. La fertilité est moyenne en taille courte mais la production devient importante lorsque ce cépage est taillé à longs bois. La Molette paraît bien adaptée aux terroirs argilo-calcaires et aux sols sablonneux.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Ce cépage est sensible à la pourriture grise et au mildiou.
Potentialités technologiques
Les grappes sont moyennes et les baies petites. La Molette permet d’obtenir des vins clairs, assez alcooliques et acides mais relativement peu aromatiques et communs.
Sélection clonale en France
Les deux clones agréés de Molette portent les numéros 1039 et 1230. Un conservatoire d’une vingtaine de clones a été planté en 1999 dans le vignoble de Savoie.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi, France.
- Fonds documentaire du Centre de Ressources Biologiques de la Vigne de Vassal-Montpellier, INRAE - Montpellier SupAgro, Marseillan, France.
- Dictionnaire encyclopédique des cépages et de leurs synonymes. P. Galet, 2015, Ed. Libre&Solidaire, France.
- Traité général de viticulture, Ampélographie. P. Viala et V. Vermorel, 1901-1909, Ed. Masson, Paris, France.
Description des clones agréés en France
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
1039  Ain  ENTAV  moyenne à supérieure  moyen à supérieur  moyenne  
 1997  Savoie  moyen    moyenne à supérieure  
   moyenne      
Clone un peu plus productif que la moyenne du cépage
Nouveauté
1230  Ain  IFV  moyenne  moyen  moyenne  
 2015  Languedoc-Roussillon  moyen    moyenne  
   moyenne      
Clone conforme aux caractéristiques du cépage