Merlot N
Nom de la variété en France
Merlot
Origine
Ce cépage est originaire du vignoble bordelais. D'après des analyses génétiques, le Merlot serait issu d'un croisement entre le Cabernet franc et la Magdeleine noire des Charentes.
Synonymie
Aucun synonyme n'est officiellement reconnu en France, ni dans les autres pays de l'Union européenne pour cette variété.
Données règlementaires
En France, le Merlot est officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne" sur la liste A et classé. Cette variété est également inscrite aux catalogues d'autres pays membres de l'Union européenne : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Espagne, Grèce, Italie, Hongrie, Malte, Portugal, République Tchèque, Roumanie et Slovénie.
Utilisation
Variété de raisin de cuve.
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 1998 2008 2018
ha 16975 25124 38391 60007 90059 117354 114578
Eléments de description
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui présente une forte densité de poils couchés,
- aux jeunes feuilles de couleur verte,
- aux rameaux herbacés avec des entre-nœuds de couleur verte,
- aux feuilles adultes de couleur vert foncé, cunéiformes, à cinq ou sept lobes, avec un sinus pétiolaire ouvert, à base en U avec le fond parfois limité par la nervure près du point pétiolaire, des dents moyennes à côtés rectilignes ou convexes, une pigmentation anthocyanique des nervures nulle, un limbe très bullé, gaufré et à la face inférieure, une densité faible à moyenne de poils couchés,
- aux baies qui sont de forme arrondie.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 137 223 239 186 194 260 238 227 239
Allèle 2 149 234 247 188 194 260 248 233 239
Phénologie
Epoque de débourrement : 2 jours après le Chasselas.
Epoque de maturité : 2ème époque, 2 semaines et demie après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
Le Merlot est un cépage de vigueur moyenne à forte qui a tendance à émettre beaucoup de rejets et de gourmands. Son port demi-érigé à horizontal nécessite un palissage suffisant. Sa fertilité est bonne et il est préférable de le tailler court. Dans certaines conditions climatiques, les risques de coulure sont réels. Le Merlot convient bien aux terroirs argilo-calcaires. Il est par ailleurs assez sensible aux gelées d’hiver et de printemps (débourrement précoce) et se montre peu adapté aux conditions de sécheresse intense.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Le Merlot est surtout sensible au mildiou (sur inflorescences et grappes), aux cicadelles et aux broussins. Il est également un peu sensible à la pourriture grise. En revanche, il est peu sujet à l’oïdium et à la flavescence dorée et il est peu touché par les maladies du bois.
Potentialités technologiques
Les grappes sont petites à moyennes, ailées et les baies sont moyennes. Le Merlot permet d’obtenir des vins ronds, puissants, riches en alcool et en couleur, relativement peu acides. Ces vins corsés et structurés, avec des tanins cependant assez souples, peuvent suivre un élevage sous bois. Les arômes sont complexes et élégants.
Sélection clonale en France
Les douze clones agréés de Merlot portent les numéros 181, 182, 184, 314, 342, 343, 345, 346, 347, 348, 349 et 519. Une collection-conservatoire de plus de 300 clones est en place dans le vignoble bordelais depuis 1966.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi, France.
- Fonds documentaire du Centre de Ressources Biologiques de la Vigne de Vassal-Montpellier, INRAE - Montpellier SupAgro, Marseillan, France.
- Dictionnaire encyclopédique des cépages et de leurs synonymes. P. Galet, 2015, Ed. Libre&Solidaire, France.
- Traité général de viticulture, Ampélographie. P. Viala et V. Vermorel, 1901-1909, Ed. Masson, Paris, France.
Description des clones agréés en France
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
181  Gironde  INRA  moyenne à supérieure  inférieur à moyen  moyenne à supérieure  moyen
 1973  Bordelais
Languedoc, Provence
 inférieur  inférieure  moyenne  moyenne à supérieure
 69.67 ha  inférieure à moyenne      vins appréciés en dégustation
Port végétatif plus retombant. Clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus.
182  Gironde  INRA  moyenne  moyen  moyenne à supérieure  supérieur
 1973  Bordelais
Languedoc, Provence
 moyen    moyenne  inférieure à moyenne
 6.93 ha  moyenne      vins souples et équilibrés
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus
184  Gironde  INRA  moyenne  moyen à supérieur  inférieure à moyenne  
 1973  Bordelais
Languedoc, Provence
 moyen à supérieur    moyenne  moyenne
 9.68 ha        vins typiques du cépage
314  Gironde  INRA  moyenne  moyen  moyenne  
 1973  Bordelais  moyen  inférieure  moyenne  
 4.54 ha        vins équilibrés
342  Gironde  INRA  moyenne  moyen  moyenne  
 1975  Bordelais  moyen    moyenne  
 1.63 ha        vins typiques du cépage
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
343  Gironde  INRA  inférieure à moyenne  inférieur à moyen  supérieure  moyen à supérieur
 1975  Bordelais
Languedoc, Provence
 moyen    moyenne  moyenne
 44.11 ha  moyenne      vins structurés
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et son aptitude à l’élaboration de vins de garde
345  Gironde  INRA        
 1975          
         
Clone peu diffusé
346  Gironde  INRA  moyenne  moyen  moyenne à supérieure  
 1975  Bordelais
Languedoc, Provence
 inférieur à moyen  supérieure  moyenne  moyenne
 23.77 ha  moyenne      vins appréciés en dégustation
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus
347  Gironde  INRA  moyenne  moyen  moyenne  moyen
 1975  Bordelais
Languedoc, Provence
 moyen    moyenne  moyenne
 37.66 ha  moyenne      vins appréciés en dégustation
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus
348  Gironde  INRA  moyenne  moyen  moyenne  moyen
 1975  Bordelais
Languedoc, Provence
 moyen à supérieur    moyenne  moyenne
 36.41 ha        vins appréciés en dégustation
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques et la qualité des vins obtenus
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
349  Gironde  INRA  supérieure  supérieur  moyenne  
 1975  Bordelais  supérieur      
 7.94 ha        vins typiques du cépage
clone productif
519  Gironde  ENTAV  supérieure  supérieur  moyenne  
 1976  Bordelais  moyen      
 20.85 ha        vins typiques du cépage
clone productif