Grolleau gris G
Nom de la variété en France
Grolleau gris
Origine
Cette variété correspond à la mutation grise du Grolleau N.
Synonymie
Aucun synonyme n'est officiellement reconnu en France, ni dans les autres pays de l'Union Européenne.
Données règlementaires
En France, le Grolleau gris G est officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne".
Utilisation
Variété de raisin de cuve.
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 2000 2008 2016
ha 19 11 225 358 908 472 502
Eléments de description
La description correspond à celle du Grolleau N à l'exception de la couleur de l'épiderme des baies à maturité qui, dans ce cas, est grise.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 131 236 247 172 204 244 240 243 239
Allèle 2 141 238 249 178 204 252 254 245 271
Phénologie
Epoque de débourrement : 1 jour après le Chasselas.
Epoque de maturité : 2ème époque, 3 semaines après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
Ce cépage fertile peut être conduit en taille courte.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Le Grolleau gris G est sensible à la pourriture grise.
Potentialités technologiques
Les grappes et les baies sont petites à moyennes. Ce cépage donne de bons résultats pour l'élaboration de vins rosés (ou gris) et de vins effervescents.
Sélection clonale en France
Les trois clones agréés de Grolleau gris G portent les numéros : 1118,1135 et 1136. Un conservatoire d’une quinzaine de clones a été implanté en Val de Loire en 1996.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi.
- Documentation interne du Domaine de Vassal. 1949-2011, INRA, Marseillan-plage.
- Cépages et vignobles de France, tome 2. P. Galet, 1990, Ed. Dehan, Montpellier.
- Ampélographie. P. Viala et V. Vermorel, 1902-1910, Ed. Masson, Paris.
Description des clones agréés en France
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
1118  Maine-et-Loire  IFV  moyenne  inférieur à moyen  moyenne à supérieure  
 2008  Val de Loire  moyenne à inférieure    moyenne à inférieure  
       moyenne  vins appréciés pour leurs caractéristiques gustatives au niveau rondeur et longueur en bouche notamment
Clone apprécié pour son niveau de production modéré et ses qualités organoleptiques
1135  Maine-et-Loire  IFV  moyenne à supérieure  moyen  moyenne  
 2009  Val de Loire  moyenne    moyenne  
       moyenne  vins appréciés pour leur qualité olfactive notamment
1136  Maine-et-Loire  IFV  moyenne à inférieure  moyen  moyenne à inférieure  
 2009  Val de Loire  moyenne    moyenne à supérieure  
       moyenne à supérieure  vins appréciés pour leur qualité olfactive notamment
Clone pouvant convenir à la production de jus de raisin