Grand noir de la Calmette N
Nom de la variété en France
Grand noir de la Calmette
Origine
Cette variété a été obtenue par Louis et Henri Bouschet en 1855 à Mauguio (Hérault). D'après les analyses génétiques réalisées à Montpellier, le Grand noir de la Calmette serait issu d'un croisement entre le Petit Bouschet (Aramon x Teinturier du Cher) et le Morrastel (Graciano).
Synonymie
En France, en Bulgarie et au Portugal, cette variété peut officiellement être nommée "Grand noir" pour ce qui concerne le matériel végétal de multiplication.
Données règlementaires
En France, le Grand noir de la Calmette est officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne" depuis 2013 sur la liste A et classé. Cette variété est également inscrite aux catalogues d'autres pays membres de l'Union européenne : Bulgarie, Espagne et Portugal.
Utilisation
Variété de raisin de cuve.
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 1998 2008 2018
ha 31231 23365 2716 464 1 1 0.5
Eléments de description
(en cours de rédaction)
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 137 223 239 178 188 244 248 235 239
Allèle 2 149 232 243 180 188 260 270 243 249
Phénologie
Epoque de débourrement : 7 jours après le Chasselas.
Epoque de maturité : 2ème époque, 3 semaines après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
(en cours de rédaction)
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
[en cours de rédaction]
Potentialités technologiques
(en cours de rédaction)
Sélection clonale en France
Il n’y a pas encore de clone agréé de cette variété.
Références bibliographiques
- Fonds documentaire du Centre de Ressources Biologiques de la Vigne de Vassal-Montpellier, INRAE - Montpellier SupAgro, Marseillan, France.
- Dictionnaire encyclopédique des cépages et de leurs synonymes. P. Galet, 2015, Ed. Libre&Solidaire, France.
- Traité général de viticulture, Ampélographie. P. Viala et V. Vermorel, 1901-1909, Ed. Masson, Paris, France.