Gamay N
Nom de la variété en France
Gamay
Origine
Ce cépage originaire de Bourgogne résulte d’après les analyses génétiques publiées, d’un croisement entre le Pinot noir N et le Gouais B.
Synonymie
Aucun synonyme n'est officiellement reconnu en France pour cette variété.En Bulgarie, le Gamay N peut officiellement être désigné par le nom "Gamay Noar".
Données règlementaires
En France, le Gamay N est
officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne". Cette variété est également inscrite
aux Catalogues d'autres pays membres de l'Union Européenne : Belgique, Bulgarie, Chypre, Espagne, Italie, Luxembourg, Pays Bas, Portugal, et Slovénie.
Utilisation
Variété de raisin de cuve
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 1998 2008 2016
ha 37806 36257 33869 33620 36653 35084 24211
Eléments de description
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui présente une densité faible à moyenne de poils couchés,
- aux jeunes feuilles de couleur jaune à plages bronzées,
- au rameau herbacé avec des entre-noeuds de couleur rouge,
- aux feuilles adultes orbiculaires, entières ou à cinq lobes, avec un sinus pétiolaire ouvert en V, des dents courtes par rapport à leur largeur à la base, à côtés rectilignes, un limbe involuté et à la face inférieure, une densité très faible des poils couchés et des poils dressés,
- aux baies qui sont de forme elliptique courte.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 131 232 239 178 194 244 238 216 239
Allèle 2 135 236 249 186 204 246 238 245 271
Phénologie
Epoque de débourrement : comme le Chasselas.
Epoque de maturité : 1ère époque, 1 semaine et demie après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
Le Gamay N est un cépage peu vigoureux, faible mais fertile. Sa production doit être maîtrisée car il a tendance à s’épuiser (en particulier en conditions trop fertiles sous des climats chauds). Il se montre parfois sensible au millerandage lorsque les conditions climatiques sont défavorables au moment de la floraison. C’est un cépage précoce, sensible aux risques de grillage. Il possède un port demi-érigé à érigé et doit être de préférence taillé court. Après une gelée de printemps, les rameaux issus des bourgeons secondaires sont relativement fructifères. Il a tendance à émettre de nombreux grappillons.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Le Gamay N est sensible à la pourriture grise, à l’excoriose, aux maladies du bois, aux vers de la grappe et aux jaunisses.
Potentialités technologiques
Les grappes sont petites, assez compactes et les baies sont moyennes. Ce cépage permet d’obtenir, en conditions de macération en grappes entières, des vins chaleureux, fruités, moyennement colorés mais peu tanniques. Ce cépage permet également de produire des vins rosés fruités élégants.
Sélection clonale en France
Les trente-huit clones agréés de Gamay portent les numéros 102, 105, 106, 166, 167, 222, 282, 283, 284, 285, 355, 356, 357, 358, 359, 426, 427, 428, 488, 489, 490, 509, 510, 511, 512, 564, 565, 615, 616, 656, 657, 787, 1060, 1108, 1109, 1169, 1170 et 1227. Un conservatoire de 415 clones a été planté en 2006 dans le Rhône. Il a été complété par 510 clones supplémentaires en 2010.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi.
- Documentation interne du Domaine de Vassal. 1949-2011, INRA, Marseillan-plage.
- Cépages et vignobles de France, tome 2. P. Galet, 1990, Ed. Dehan, Montpellier.
- Ampélographie. P. Viala et V. Vermorel, 1902-1910, Ed. Masson, Paris.
Description des clones agréés en France
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
102  Loir-et-Cher  ENTAV  moyenne à supérieure  supérieur  inférieure  inférieur
 1971  Beaujolais
Val-de-Loire
 supérieur  moyenne  supérieure  inférieure à moyenne
   inférieure à moyenne  moyenne    vins souvent irréguliers en qualité
clone productif
105  Cher  INRA  moyenne à supérieure  moyen à supérieur  inférieure  
 1972  Beaujolais
Val-de-Loire
 supérieur  moyenne à supérieure  supérieure  
   moyenne  moyenne à supérieure    vins équilibrés mais peu fruités
clone productif
106  Nièvre  INRA  supérieure  supérieur  inférieure  
 1972  Beaujolais
Val-de-Loire
 supérieur  moyenne à supérieure  supérieure  
   supérieure  supérieure    vins équilibrés si rendement maitrisé
clone productif
166  Nièvre  INRA  moyenne  moyen à supérieur  inférieure à moyenne  
 1972  Beaujolais
Val-de-Loire
 supérieur  moyenne  moyenne  
   moyenne à supérieure  moyenne à supérieure    vins tanniques et manquant de finesse
port légèrement retombant, clone plutôt tardif et productif
167  Non précisée  ENTAV  inférieure à moyenne  moyen  inférieure  
 1972  Beaujolais  supérieur  moyenne  supérieure  
   supérieure  moyenne    vins typiques du cépage
clone productif à faible potentiel qualitatif
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
222  Loir-et-Cher  ENTAV  moyenne à supérieure  moyen à supérieur  moyenne  inférieur à moyen
 1973  Beaujolais
Bourgogne
Val-de-Loire
 moyen à supérieur  moyenne  moyenne à supérieure  moyenne
 5.25 ha  moyenne  moyenne    vins typiques du cépage, équilibrés et fruités
clone souvent utilisé comme base d’encépagement pour des vins fruités en limitant sa production. Adapté à la production de vins primeurs.
282  Loir-et-Cher  ENTAV  moyenne à supérieure  moyen à supérieur  moyenne  inférieur à moyen
 1973  Beaujolais
Bourgogne
Val-de-Loire
 moyen à supérieur  moyenne à supérieure  moyenne  moyenne
 2.53 ha  moyenne  moyenne    vins typiques du cépage, équilibrés et fruités
rendement à maitriser pour obtenir une bonne qualité. Clone adapté à la production de vins primeurs.
283  Loir-et-Cher  ENTAV  moyenne à supérieure  supérieur  inférieure  
 1973  Beaujolais  supérieur  moyenne  supérieure  
   moyenne à supérieure  moyenne à supérieure    vins typiques du cépage
clone productif à faible potentiel qualitatif.
284  Loir-et-Cher  ENTAV  supérieure  supérieur  inférieure à moyenne  inférieur à moyen
 1973  Beaujolais
Bourgogne
Val-de-Loire
 supérieur  moyenne à supérieure  moyenne à supérieure  inférieure
 2.43 ha  moyenne  moyenne à supérieure    vins équilibrés et standard inférieur du cépage
rendement à maitriser, clone plutôt tardif à réserver aux secteurs précoces et très peu fertiles.
285  Loir-et-Cher  ENTAV  moyenne à supérieure  moyen à supérieur  inférieure à moyenne  inférieur
 1973  Beaujolais
Val-de-Loire
 moyen à supérieur  moyenne à supérieure  inférieure à moyenne  inférieure
   moyenne à supérieure  moyenne à supérieure    vins à très faible structure
potentiel qualitatif trop limité.
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
355  Loir-et-Cher  ENTAV  supérieure  supérieur  inférieure  
 1975  Beaujolais  moyen à supérieur  moyenne à supérieure  supérieure  
   supérieure  supérieure    vins typiques du cépage
clone productif à faible potentiel qualitatif.
356  Loir-et-Cher  ENTAV  supérieure  supérieur  inférieure  inférieur
 1975  Beaujolais
Val-de-Loire
 supérieur  supérieure  supérieure  inférieure
 0.71 ha  moyenne à supérieure  moyenne à supérieure    vins acides et de faible constitution
rendement à maitriser, clone plutôt tardif à réserver aux secteurs très précoces et peu fertiles.
357  Loir-et-Cher  ENTAV  moyenne à supérieure  moyen à supérieur  inférieure à moyenne  inférieur à moyen
 1975  Beaujolais  moyen à supérieur  moyenne à supérieure  moyenne à supérieure  inférieure à moyenne
   supérieure  moyenne à supérieure    vins fruités et peu structurés
clone apportant peu d’intérêt par rapport aux clones déjà multipliés.
358  Loir-et-Cher  ENTAV  inférieure à moyenne  inférieur à moyen  moyenne à supérieure  moyen
 1975  Beaujolais
Bourgogne
Val-de-Loire
 moyen  moyenne  moyenne  moyenne
 4.04 ha  moyenne  moyenne à supérieure    vins équilibrés, aromatiques et assez charpentés
bon potentiel, intermédiaire entre vins fruités et vins structurés.
359  Loir-et-Cher  ENTAV  moyenne  moyen  moyenne  
 1975  Beaujolais  moyen à supérieur  moyenne à supérieure  moyenne  
   supérieure  moyenne à supérieure    vins typiques du cépage
clone productif à faible potentiel qualitatif.
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
426  Non précisée  ENTAV        
 1976          
         vins typiques du cépage
427  Non précisée  ENTAV  inférieure à moyenne  moyen  moyenne  
 1976  Beaujolais  supérieur  moyenne  moyenne  
   moyenne à supérieure  moyenne à supérieure    vins typiques du cépage
clone productif à faible potentiel qualitatif.
428  Loir-et-Cher  ENTAV  inférieure à moyenne  moyen  inférieure à moyenne  inférieur
 1976  Beaujolais  moyen à supérieur  supérieure  inférieure à moyenne  inférieure
   moyenne à supérieure  moyenne à supérieure    vins de structure très légère
clone productif à faible potentiel qualitatif
488  Nièvre  INRA  supérieure  supérieur  inférieure  
 1976  Beaujolais
Val-de-Loire
 supérieur  supérieure  supérieure  
   moyenne  moyenne à supérieure    vins légers
clone très productif
489  Nièvre  INRA  supérieure  supérieur  inférieure à moyenne  
 1976  Beaujolais
Val-de-Loire
 moyen à supérieur  moyenne  moyenne  
   supérieure  moyenne à supérieure    vins équilibrés
clone productif avec potentiel qualitatif limité
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
490  Nièvre  INRA  supérieure  moyen à supérieur  inférieure à moyenne  
 1976  Beaujolais
Val-de-Loire
 moyen  moyenne  moyenne  
   moyenne  moyenne à supérieure    vins légers
clone productif avec potentiel qualitatif limité
509  Allier  ENTAV  inférieure  inférieur  supérieure  moyen
 1976  Beaujolais
Bourgogne
Val-de-Loire
 moyen  inférieure  inférieure  moyenne à supérieure
 6.80 ha  moyenne  moyenne à supérieure    vins équilibrés, aromatiques et charpentés
clone plus précoce, peu productif, à faible acidité et apprécié en Beaujolais. Bien adapté à la production de vins de garde. Eviter les secteurs et les assemblages avec des porte-greffes favorisant la précocité.
510  Rhône  ENTAV  moyenne  moyen  inférieure à moyenne  
 1976  Beaujolais  moyen  supérieure  supérieure  
   moyenne à supérieure  moyenne à supérieure    vins typiques du cépage
clone productif et peu qualitatif
511  Côte-d'Or  ENTAV  supérieure  supérieur  inférieure  
 1976  Beaujolais  supérieur  supérieure  supérieure  
   supérieure  supérieure    vins typiques du cépage
clone productif et tardif
512  Côte-d'Or  ENTAV  supérieure  supérieur  inférieure  
 1976  Beaujolais  supérieur  supérieure  moyenne  
   moyenne à supérieure  supérieure    vins typiques du cépage
clone productif et tardif
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
564  Loir-et-Cher  ENTAV  inférieure à moyenne  moyen  moyenne  
 1978  Beaujolais  moyen à supérieur  moyenne  moyenne à supérieure  
   moyenne  moyenne    vins typiques du cépage
clone productif à faible potentiel qualitatif
565  Allier  ENTAV  moyenne  inférieur  supérieure  supérieur
 1978  Beaujolais
Bourgogne
Val-de-Loire
 inférieur  supérieure  moyenne  supérieure
 2.18 ha  moyenne  inférieure à moyenne    vins colorés, aromatiques et charpentés
clone plus précoce à feuilles découpées. Il est apprécié pour son faible rendement et son aptitude à l’élaboration de vins de garde.
615  Non précisée  ENTAV  moyenne  supérieur  inférieure  
 1979  Beaujolais  supérieur  moyenne à supérieure  supérieure  
   supérieure  moyenne à supérieure    vins typiques du cépage
clone productif à faible potentiel qualitatif
616  Non précisée  INRA  inférieure à moyenne  moyen  moyenne  inférieur à moyen
 1979  Beaujolais  moyen  supérieure  moyenne à supérieure  moyenne
   moyenne à supérieure  inférieure à moyenne    vins acides et de structure moyenne
clone plutôt tardif à réserver aux secteurs très précoces et peu fertiles
656  Rhône  ENTAV  moyenne  moyen à supérieur  moyenne à supérieure  moyen à supérieur
 1980  Beaujolais
Val-de-Loire
 supérieur  moyenne  moyenne  supérieure
 2.48 ha  moyenne à supérieure  inférieure à moyenne    vins colorés, fins, aromatiques et complexes
port retombant, niveau de production à maitriser pour obtenir une bonne expression qualitative. Clone adapté à l’élaboration de vins primeurs et de vins de garde.
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
657  Rhône  ENTAV  moyenne  moyen à supérieur  inférieure à moyenne  inférieur
 1980  Beaujolais  moyen  inférieure à moyenne  moyenne à supérieure  inférieure
   moyenne à supérieure  moyenne    vins acides, de faible constitution
clone tardif et peu qualitatif
787  Rhône  ENTAV  supérieure  moyen  supérieure  moyen
 1984  Beaujolais
Val-de-Loire
 moyen  moyenne  moyenne  supérieure
 5.10 ha  moyenne  moyenne    vins équilibrés, fins et aromatiques
grappes compactes et un peu millerandées. Vins appréciés en dégustation. Clone adapté à l’élaboration de vins de garde.
1060  Loir-et-Cher  SICAREX Beaujolais - ENTAV  moyenne à supérieure  moyen  moyenne  moyen
 2001  Beaujolais  moyen  inférieure  moyenne à supérieure  supérieure
 1.06 ha  moyenne  moyenne    vins colorés, fruités, gras et tanniques
Rendement intermédiaire. Vins appréciés en dégustation. Clone adapté à l’élaboration de vins de garde.
1108  Loire  SICAREX Beaujolais - ENTAV  inférieure  inférieur  moyenne à supérieure  moyen à supérieur
 2006  Beaujolais  inférieur à moyen  moyenne  moyenne  moyenne à supérieure
   moyenne  moyenne    vins équilibrés, structurés et aromatiques
port dressé. Vins appréciés en dégustation
1109  Loire  SICAREX Beaujolais - ENTAV  inférieure  inférieur  supérieure  supérieur
 2006  Beaujolais  inférieur à moyen  moyenne  moyenne à supérieure  supérieure
 0.01 ha  moyenne  moyenne    vins colorés et aromatiques, bonne structure tannique
Port dressé, clone peu productif et vins très appréciés en dégustation. Clone adapté à l’élaboration de vins de garde.
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
1169  Beaujolais  Sicarex Beaujolais - IFV  inférieure  inférieur  supérieure  supérieur
 2011  Beaujolais  moyen  inférieure  moyenne  supérieure
   moyenne à inférieure  inférieure    vins bien équilibrés, colorés et structurés
clone petit producteur, petites grappes lâches à baies très ovoïdes, bonne tolérance à la pourriture, plutôt précoce. Vins de qualité gustative supérieure avec un bon équilibre entre arômes et structure.
1170  Auvergne  Sicarex Beaujolais - IFV  très inférieure  inférieur  moyenne  moyen
 2011  Beaujolais  supérieur  inférieure  moyenne à supérieure  moyenne à supérieure
   moyenne  moyenne à supérieure    vins équilibrés et structurés
clone de type Gamay d’Auvergne peu fertile mais à grosses grappes, plutôt tardif. Vins de composition phénolique supérieure ou égale au Gamay clone 509, tout comme sa qualité gustative.
Nouveauté
1227  Beaujolais  Sicarex Beaujolais - IFV  moyenne à supérieure  inférieur  moyenne à supérieure  supérieur
 2015  Beaujolais  inférieur  moyenne  moyenne à supérieure  moyenne à supérieure
   moyenne à inférieure  inférieure  supérieure  vins colorés avec bonne structure tannique et longs en bouche
Clone peu productif et de maturité tardive. Moindre sensibilité au botrytis grâce à des petites grappes lâches et millerandées. Vins appréciés en dégustation.