Cinsaut N
Nom de la variété en France
Cinsaut
Origine
Ce cépage méridional semble être d’origine provençale.
Synonymie
En France, cette variété peut officiellement être nommée "Cinsault N" pour ce qui concerne le matériel végétal de multiplication.Dans l'Union Européenne, le Cinsaut N peut officiellement être désigné par d'autres noms : Cinsault vrai (Chypre), Ottavianello (Italie) et Senzo (Bulgarie).
Données règlementaires
En France, le Cinsaut N est officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne".Cette variété est également inscrite aux Catalogues d'autres pays membres de l'Union Européenne : Bulgarie, Chypre, Grèce, Italie et Portugal.
Utilisation
Variété de raisin de cuve
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 1998 2008 2016
ha 10915 18188 51643 48184 32955 24773 18588
Eléments de description
L’identification fait appel: - à l’extrémité du jeune rameau qui présente une forte densité de poils couchés, - aux feuilles adultes orbiculaires, à cinq lobes, avec un sinus pétiolaire peu ouvert ou fermé, des sinus latéraux assez profonds à fond en V, des dents longues par rapport à leur largeur à la base, à côtés rectilignes ou avec un côté concave et un côté convexe, un limbe légèrement involuté, en particulier au niveau du lobe principal, et à la face inférieure, une densité faible de poils couchés et une densité moyenne de poils dressés, - aux baies de forme elliptique.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 131 223 243 176 188 256 238 227 255
Allèle 2 131 223 247 178 204 260 248 233 261
Phénologie
Epoque de débourrement : 9 jours après le Chasselas. Epoque de maturité : 2ème époque, 3 semaines après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
Ce cépage est fertile, productif, très résistant à la sécheresse et peu sensible à la brunissure. En conditions fertiles, les rendements sont trop élevés et les produits obtenus sont alors de moindre qualité. Le Cinsaut N doit donc être cultivé préférentiellement dans les terroirs pauvres et secs ; dans ces conditions, il permet d’obtenir une production régulière. C’est un cépage peu vigoureux (bois de faible diamètre), à port retombant qui doit être taillé court. Le vieillissement des souches est assez rapide. En zone calcaire et au printemps, le Cinsaut N peut extérioriser assez facilement des symptômes de chlorose.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Le Cinsaut N est sensible aux maladies du bois (esca, eutypiose), aux acariens, aux vers de la grappe (Eudemis) et à la pourriture grise. Par contre, il se montre moyennement sensible à l’oïdium.
Potentialités technologiques
Les grappes sont grosses et les baies sont très grosses. Les rendements en jus sont élevés. Avec ce cépage, il est cependant possible d’obtenir sur de bons terroirs peu fertiles (schistes par exemple) et avec de faibles rendements, des produits fruités, agréables et souples et notamment d’excellents rosés.
Sélection clonale en France
Les vingt clones agréés de Cinsaut N portent les numéros 3, 4, 5, 67, 91, 92, 103, 104, 252, 253, 254, 255, 256, 258, 259, 260, 261, 320, 321 et 322. Un conservatoire d’une centaine de clones a été implanté dans le vignoble des Côtes de Provence (Var) en 2006.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi. - Documentation interne du Domaine de Vassal. 1949-2011, INRA, Marseillan-plage. - Cépages et vignobles de France, tome 2. P. Galet, 1990, Ed. Dehan, Montpellier. - Ampélographie. P. Viala et V. Vermorel, 1902-1910, Ed. Masson, Paris.
Description des clones agréés en France
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
3  Gard  ENTAV  supérieure  supérieur  moyenne  
 1971  Languedoc  supérieur  supérieure    
 3.79 ha        vins typiques du cépage
4  Gard  ENTAV  moyenne  moyen  inférieure à moyenne  
 1971  Languedoc  moyen      
 0.25 ha        vins typiques du cépage
clone bien représentatif du cépage.
5  Gard  ENTAV  supérieure  moyen à supérieur  moyenne  
 1971  Languedoc  moyen  supérieure    
 5.03 ha        vins typiques du cépage
67  Gard  ENTAV  inférieure à moyenne  inférieur à moyen  supérieure  
 1971  Languedoc  inférieur à moyen      
 0.22 ha        vins typiques du cépage
clone porteur du virus de l’enroulement 2. Production irrégulière.
91  Gard  ENTAV  inférieure à moyenne  inférieur à moyen  moyenne  
 1971  Languedoc  moyen  inférieure    
         vins typiques du cépage
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
92  Gard  ENTAV  inférieure  inférieur  supérieure  
 1971  Languedoc  moyen  inférieure    
 0.65 ha        vins typiques du cépage
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques
103  Haute-Garonne  ENTAV  inférieure à moyenne  inférieur à moyen  supérieure  
 1971  Languedoc  moyen      
 2.61 ha        vins typiques du cépage
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques
104  Gard  ENTAV  supérieure  moyen  moyenne  
 1971  Languedoc  inférieur à moyen      
 0.80 ha        vins typiques du cépage
production régulière
252  Aude  INRA    supérieur  supérieure  
 1973  Languedoc  supérieur      
 0.83 ha        vins typiques du cépage
253  Non précisée  INRA        
 1973          
         Clone peu diffusé
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
254  Aude  INRA  supérieure  supérieur  moyenne  
 1973  Languedoc  supérieur      
         vins typiques du cépage
255  Aude  INRA  inférieure  inférieur  supérieure  
 1973  Languedoc  inférieur      
 0.42 ha        vins typiques du cépage
clone porteur du virus de l’enroulement 2
256  Aude  INRA  moyenne  moyen à supérieur  inférieure  
 1973  Languedoc  supérieur      
         vins typiques du cépage
258  Non précisée  INRA        
 1973          
         Clone peu diffusé
259  Non précisée  INRA        
 1973          
         Clone peu diffusé
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
260  Aude  INRA  moyenne  moyen à supérieur  inférieure  
 1973  Languedoc  supérieur      
         vins typiques du cépage
261  Aude  INRA  moyenne  moyen à supérieur  moyenne  
 1973  Languedoc  supérieur      
 0.46 ha        vins typiques du cépage
320  Aude  INRA  moyenne  moyen  supérieure  
 1975  Languedoc  moyen      
 0.38 ha        vins typiques du cépage
clone apprécié pour ses caractéristiques agronomiques
321  Aude  INRA  moyenne  moyen  supérieure  
 1975  Languedoc  moyen      
 0.26 ha        vins typiques du cépage
clone porteur du virus de l’enroulement 2
322  Non précisée  INRA        
 1975          
         Clone peu diffusé