Chambourcin N
Nom de la variété en France
Chambourcin
Origine
L’origine du Chambourcin N ou 26205 Joannès Seyve (hybride interspécifique) n’est pas connue.
Synonymie
En France, cette variété peut
officiellement être nommée "26205 Joannès Seyve" pour ce qui concerne le
matériel végétal de multiplication.
Données règlementaires
En France, le Chambourcin N est officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne".
Utilisation
Variété de raisin de cuve
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 1998 2008 2016
ha 64 1571 3363 1204 1803 948 529
Eléments de description
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui présente une densité moyenne de poils couchés,
- aux jeunes feuilles jaunes à plages bronzées,
- aux feuilles adultes orbiculaires ou réniformes, entières ou à trois lobes, avec un sinus pétiolaire en U ou V ouvert, des sinus latéraux peu profonds, des dents longues par rapport à leur largeur à la base, à côtés convexes ou avec un côté convexe et un côté concave, une pigmentation anthocyanique des nervures faible, une densité moyenne de poils dressés sur le pétiole, et un limbe lisse, avec à la face inférieure, une densité moyenne des poils dressés,
- aux baies qui sont de forme arrondie ou légèrement aplatie.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 131 236 239 182 188 260 240 251 239
Allèle 2 143 242 251 186 194 262 254 257 249
Phénologie
Epoque de débourrement : 9 jours après le Chasselas.
Epoque de maturité : 2 ème époque, 2 semaines et demie après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
Le Chambourcin N résiste bien aux froids de l’hiver mais il est sensible à la chlorose et à la sécheresse. C’est une variété très vigoureuse avec un port horizontal qui peut être conduite en taille courte mais qui est parfois sensible au millerandage.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
Le Chambourcin N est peu atteint par le mildiou et l’oïdium mais il est sensible au phylloxéra.
Potentialités technologiques
Les grappes sont moyennes à grosses et les baies sont moyennes. Le potentiel d’accumulation
de sucre de cette variété est bon. Le Chambourcin N permet d’élaborer des vins colorés, de qualité convenable, avec présence d’anthocyanes diglucosides.
Sélection clonale en France
Il n’y a pas encore de clone agréé de cette variété.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi.
- Documentation interne du Domaine de Vassal. 1949-2011, INRA, Marseillan-plage.
- Cépages et vignobles de France, tome 1. P. Galet, 1988, Ed. Dehan, Montpellier.