Carmenère N
Nom de la variété en France
Carmenère
Origine
Ce cépage est originaire du vignoble bordelais.
Synonymie
Aucun synonyme n'est officiellement reconnu en France, ni dans les autres pays de l'Union Européenne.
Données règlementaires
En France, la Carmenère N est officiellement inscrit au "Catalogue des variétés de vigne".Cette variété est également inscrite aux Catalogues d'autres pays membres de l'Union Européenne : Bulgarie, Malte et Italie.
Utilisation
Variété de raisin de cuve
Evolution des surfaces cultivées en France
1958 1968 1979 1988 2000 2008 2016
ha 15 10 16 11 7 15 75
Eléments de description
L’identification fait appel :
- à l’extrémité du jeune rameau qui présente une forte densité de poils couchés, - aux jeunes feuilles brillantes, révolutées, de couleur rouge-orangé à plages bronzées,
- aux fi lets des étamines qui sont froissés lors de la floraison,
- aux feuilles adultes brillantes, orbiculaires, à cinq lobes, avec un sinus pétiolaire à lobes légèrement chevauchants, des sinus latéraux avec à la base présence assez fréquente d’une dent, des dents moyennes à côtés rectilignes, une pigmentation anthocyanique des nervures faible, un limbe révoluté et à la face inférieure, une faible densité des poils dressés et couchés,
- aux baies qui sont de forme arrondie.
Profil Génétique
Microsatellite VVS2 VVMD5 VVMD7 VVMD27 VRZAG62 VRZAG79 VVMD25 VVMD28 VVMD32
Allèle 1 137 223 239 172 188 248 238 235 239
Allèle 2 145 236 262 186 204 248 254 247 239
Phénologie
Epoque de débourrement : 9 jours après le Chasselas. Epoque de maturité : 2ème époque, 2 semaines après le Chasselas.
Aptitudes culturales et agronomiques
La Carmenère N est un cépage vigoureux, peu fertile sur les yeux de la base et qui doit donc être taillé long. Ce cépage peut s’avérer très sensible à la coulure si les conditions climatiques durant la floraison sont mauvaises.
Sensibilité aux maladies et aux ravageurs
La Carmenère N ne semble pas présenter de sensibilité particulière aux maladies.
Potentialités technologiques
Les grappes sont petites et les baies moyennes. La Carmenère N permet d’élaborer des vins assez riches, très colorés, tanniques (avec parfois un peu d’amertume), mais manquant souvent d’acidité. Au niveau aromatique, le caractère végétal est généralement dominant sauf si l’on parvient à une bonne maturité.
Sélection clonale en France
Le seul clone agréé de Carmenère N porte le numéro 1059.
Références bibliographiques
- Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France. Collectif, 2007, Ed. IFV, Le Grau-du-Roi.
- Documentation interne du Domaine de Vassal. 1949-2011, INRA, Marseillan-plage.
- Cépages et vignobles de France, tome 2. P. Galet, 1990, Ed. Dehan, Montpellier.
- Ampélographie. P. Viala et V. Vermorel, 1902-1910, Ed. Masson, Paris.
Description des clones agréés en France
Identité et disponibilités Données Agronomiques Données Technologiques
N° de Clone Origine Sélection Fertilité Niveau de production Richesse en sucre Potentiel couleur
Année d'agrément Références Agronomiques Poids des grappes Vigueur Acidité totale Structure tannique
Surface en multiplication Taille de baies Sensibilité au Botrytis Intensité aromatique Aptitudes oenologiques
1059  Gironde  CA 33 - ENTAV    inférieur à moyen  moyenne à supérieure  moyen
 2002  Bordelais      moyenne  moyenne
   inférieure à moyenne      vins typiques du cépage
1235  Gironde  Pépinières Mercier - IFV  moyenne  moyen à inférieur  moyenne à supérieure  moyen à supérieur
 2017  Bordelais  moyen à inférieur  moyenne  moyenne  moyenne à supérieure
   inférieure à moyenne  moyenne à inférieure  supérieure  Vins aromatiques avec un bon équilibre général
Production régulière et inférieure à la moyenne avec grappes petites et aérées. Bonne résistance au Botrytis. Vins colorés, aromatiques et bonne structure tannique. Appréciés en dégustation